DRAINER L'ORGANISME

27 mai 2015 Écrit par 
Publié dans Infos Santé

Santé, Hygiène de Vie

  1. Le drainage est un renfort, pas un traitement
  2. L'encrassage
  3. Les signaux d'alarme
  4. Les aliments de l'épuration
  5. Une alimentation active

Le drainage est un renfort, pas un traitement

Épuration et désintoxication conditionnent la qualité du fonctionnement de l’organisme. Le drainage va soutenir et renforcer les organes saturés devant assurer l’élimination : foie, reins, intestins, peau, poumons, système lymphatique. Pour optimaliser les échanges cellulaires, but du drainage, il faut améliorer les circulations et inclure le drainage des radicaux libres.Le drainage ne constitue pas le traitement, il le prépare et le conclut. Il doit être doux et ne doit pas produire d’effets secondaires. Sa mission est d’aboutir au meilleur fonctionnement possible des cellules, des tissus et des organes.Drainer, c’est les désencrasser et faciliter leurs échanges et leur communication.

L'encrassage

Envisageons des situations d’encrassage et des réponses :• mauvaise oxygénation cellulaire, inflammations, lutte anti-infectieuse : prévoir antioxydants, antiradicalaires végétaux et minéraux.• faiblesse des organes d’élimination, intestins, foie, reins, bronches: renforcer avec des plantes favorisant le drainage de ces organes.• dépendant de notre vie, stress, sport, régimes: enrichir en antioxydants, antiradicalaires, vitamines et minéraux.• répétitions alimentaires, alimentation insuffisamment variée : enrichir avec antioxydants, vitamines, condiments, végétaux riches en soufre.• facteurs extérieurs, médicaments, polluants, additifs alimentaires : administrer des précurseurs des défenses cellulaires, des acides aminés soufrés, des végétaux, vitamines et minéraux. Pour renforcer le drainage, on choisira également de varier les eaux minérales.

Les signaux d'alarme

Le drainage fait partie de l’hygiène de vie.Boire abondamment, manger régulièrement potages, fruits et légumes… c’est bien!Mais un drainage complémentaire peut s’avérer nécessaire. Reconnaissez les signaux: bouche amère, mauvaise haleine, transit intestinal irrégulier, digestion difficile, baisse d’énergie, sommeil perturbé, éruptions cutanées, chute de cheveux… Repérer ces signaux à temps peut permettre d’éviter l’évolution vers une pathologie.

Les aliments de l'épuration

Il faut consommer des végétaux riches en soufre: chou, ail, oignon, cresson… Il faut activer l’écosystème intestinal en absorbant les fibres et les éléments contenus dans les légumes secs : haricots secs, lentilles, pois... De plus, l’équilibre acido-basique est amélioré par la consommation de fruits et légumes variés, frais et biologiques de préférence.

Une alimentation active

Privilégier une alimentation active au quotidien est un geste de prévention: fruits et légumes, poissons, eaux minérales, thés, épices, condiments, aromates. Votre praticien peut en faire une thérapeutique.Se drainer est une façon efficace de limiter les effets de nos excès, qui usent prématurément notre organisme. Un drainage régulier protège votre santé.

 

Notre conseil :

Nos plantes favorites du drainage:Artichaut, bouleau, chrysanthellum, orthosiphon, ortie, romarin, thé vert, vergerette, vigne rouge.

Nous vous recommandons les produits suivants :

Lu 2832 fois Dernière modification le mercredi, 27 mai 2015 12:08
Évaluer cet élément
(4 Votes)
Labo ETNAS

Site internet : www.etnas-labo.com
Connectez-vous pour commenter